À qui s’adresse l’art-thérapie à médiation plastique ?


De façon générale, l’art-thérapie à médiation plastique peut s’adresser à tout type de personnes, demandeuses d’un soutien, aussi bien des enfants, des adolescents, des adultes et des personnes âgées. L’art-thérapie est alors particulièrement indiquée pour des personnes en situation d’isolement, de rupture sociale, souffrant de déficits socio-relationnels, d’un manque de confiance en elle et d’un manque d’estime de soi, ou présentant des difficultés d’expression : problème de communication avec les autres, organisation et structuration de la pensée, relation entre les mots et les émotions.


- Enfants : difficultés scolaires dues à des problèmes d’expression et de communication, problèmes comportementaux, blocage, illettrisme…


- Adolescents : difficultés scolaires et de communication avec les autres, addictions, manque de confiance et d’estime de soi…


- Adultes : isolement, rupture sociale, souffrance psychologique dues à la perte d’emploi ou à la suite d’un divorce, d’un deuil…


- Personnes âgées : situation d’isolement, voire d’exclusion.


- Personnes sans domicile fixe : exclusion sociale.


- Personnes migrantes : acculturation, exclusion sociale.

**********************


Dans le cadre d’un soin (en support de traitements médicamenteux) ou dans le champ de la prévention, l’art-thérapie à médiation plastique est particulièrement utilisée auprès de publics souffrant de difficultés psychiques et/ou psychologiques, ou en situation de fragilité.


- Pathologies psychiatriques et troubles de la personnalité.


- Addictions, dépendances, toxicomanie.


- Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées.


- Maladies somatiques (cancer, sclérose en plaque, accidents cardio- ou cérébro-vasculaires...).


- Handicap mental et /ou sensori-moteur.


- Personnes victimes de violences (parentales, conjugales, culturelles associée à un état de guerre...).


- Personnes en situation de détention.